Les 10 projets immédiats

Voici la liste des 10 inaugurations pour 10 projets immédiats

  1. L’Arrivée du tramway à l’Ariane.
  2. Place St François le retour de la CGT à l’Aigle d’or et l’affectation de l’ancien palais communal à l’Observatoire citoyen.
  3. La transformation (si le CHU devait le vendre) de l’Hôpital St Roch en équipements publics (maison de retraite publique, centre de santé…)
  4. Faire du Palais Sarde « le Louvre à Nice »
  5. Mettre en place systématiquement un arrêté de préemption sur le foncier.
  6. Récupérer la Caserne Filley pour en faire un musée de l’Histoire locale et des ateliers d’artistes.
  7. Créer un centre socio-culturel au centre Costanzo.
  8. Réhabiliter la gare Riquier et permettre la totale accessibilité pour les personnes à mobilité réduite.
  9. Mettre en place la gratuité des transports collectifs pour lutter véritablement contre la pollution.
  10. Faire de la vallée du Var une « vallée verte et solidaire »
Publicités

Nos propositions pour la caserne Filley

La Caserne Filley est située sur un des sites les plus anciens de la ville de Nice, marqué par l’installation des Augustins en1405. Un site qui depuis la transformation du couvent en caserne en 1821-1822 a peu évolué, conservant ainsi une marque très forte de l’histoire de notre ville.

ob_5fa0a8_filley-2-jpgSa destination militaire aujourd’hui se limite essentiellement à l’accueil d’une centaine de jeunes gens chaque jours dans le cadre de la « journée défense et citoyenneté ».

Rien ne justifie le maintien d’une implantation militaire dans le vieux Nice. Le temps est venu de rendre cet espace aux Niçoises et aux Niçois

De part son emplacement à l’entrée du Vieux Nice et tout proche du port, par l’espace disponible, cette caserne peut devenir un lieu de mémoire et de création.

Lire la suite

Notre projet pour le palais Sarde

Dans le cadre de l’opération « 10 inaugurations pour 10 projets », l’intervention de ce matin devant le palais Sarde.

« Aujourd’hui nous procédons à notre quatrième inauguration d’un projet que nous voulons mettre en œuvre. Ce projet concerne le palais Sarde et conjugue deux exigences.

ob_a35fd5_img-20140228-111652La première rendre le palais Sarde aux Niçoises et Niçois. Superbe palais (1), devenu palais Royal au début du XIXème, préfecture depuis 1860, ce bâtiment est pour ainsi dire désert depuis 1983 date du départ des services de la préfecture au CADAM.

Depuis, il ne s’y passe plus grand-chose. Il y a les logements de fonction du Président du Conseil général et du Préfet, et le bâtiment est ouvert au public quelques jours par an.

Lire la suite

La culture victime de l’austérité

Les attaques contre la culture sont multiples. Entre les restrictions budgétaires qui menacent de nombreux projets et la nouvelle agression du MEDEF contre le régime d’indemnisation du chômage des intermittents du spectacle, c’est toute l’ambition d’une culture pour tous qui est remise en cause.

Dans notre ville, l’existence de nombreux musées et de quelques grands évènements ne suffisent plus à masquer la réduction du tissu culturel et de la création ouvert à tous et à toutes.

Aujourd’hui, à l’heure où la culture est victime de l’austérité et de la quête permanente du MEDEF pour accroître ses dividendes, il y a urgence à agir et c’est dans cet esprit que je soutiens les initiatives qui s’engagent;

L’appel à l’adresse du Président, initié par Jack Ralite (http://www.humanite.fr/culture/appel-la-construction-culturelle-en-danger-559628) est déjà signé par un grand nombre de personnalités qui « ne tolèrent plus que l’esprit des affaires l’emporte sur les affaires de l’esprit ». Cet appel demande au Président « de maintenir et de développer la politique culturelle ».

En solidarité avec les artistes et techniciens du spectacle vivant et de l’audiovisuel à Nice, un rassemblement se tiendra jeudi 27 février à 14h place Garibaldi pour dénoncer la volonté du Medef de supprimer le régime spécifique d’assurance chômage des intermittents.